• 17 au 19 mai – Croisière Perama de Lombok à Flores en passant par Komodo

    On a choisi de rejoindre l’île de Flores par bateau, en longeant l’île de Sumbawa, Komodo et Rinca. Notre bateau de la compagnie Perama, accueille une trentaine de passagers et propose quelques activités sur le chemin:

    17 au 19 mai: A la recherche du dragon de Komodo

    17 au 19 mai: A la recherche du dragon de Komodo

    - 17 mai : snorkeling sur l’ile avec les coraux détruits et danse indonésienne;

    - 18 mai : le matin, snorkeling sur l’ile de Satonda, ancien volcan dont le cratère interne est rempli d’eau de mer (suite à une énorme éruption en 1830 du volcan voisin (le volcan a perdu plus de 1000m d'altitude!!) provoquant un tsunami avec une vague de plus de 20m!!!),

     

    17 au 19 mai: A la recherche du dragon de Komodo

     

    et le soir, baignade et coucher de soleil sur la plage de Kilo, bordant l’ile de Sumbawa, version Robinson Crusoé;

     

    17 au 19 mai: A la recherche du dragon de Komodo

    17 au 19 mai: A la recherche du dragon de Komodo

     

    - 19 mai : Au petit matin, on se réveille entre toutes les petites îles vierges proches de Komodo.

     

    17 au 19 mai: A la recherche du dragon de Komodo

     

    17 au 19 mai: A la recherche du dragon de Komodo

    Puis visite aux fameux dragons de Komodo, gros lézards à l'apparence paresseuse mais prêts à bondir si c'est l'heure de manger! Heureusement pour nous, ils ne mangent qu'une fois par mois!

     

    17 au 19 mai: A la recherche du dragon de Komodo

    17 au 19 mai: A la recherche du dragon de Komodo

    17 au 19 mai: A la recherche du dragon de Komodo

    Langue de serpent et deux pénis! Ça en laisse rêveur certains

    17 au 19 mai: A la recherche du dragon de Komodo

    Quand ils commencent à marcher les rangers s'agitent...

    17 au 19 mai: A la recherche du dragon de Komodo

    petite rencontre en chemin

    17 au 19 mai: A la recherche du dragon de Komodo

    Bizarrement, biches et sangliers se trouvent à proximité des dragons alors qu'ils sont leur met favori!!

    17 au 19 mai: A la recherche du dragon de Komodo

     

    et snorkeling à l’île au sable rouge, juste paradisiaque avec un snorkeling sublime où l'on rencontre tortue, poissons clowns, etc...

     

    17 au 19 mai: A la recherche du dragon de Komodo

    17 au 19 mai: A la recherche du dragon de Komodo

    17 au 19 mai: A la recherche du dragon de Komodo

     enfin navigation jusqu’à Lubuan Bajo

    17 au 19 mai: A la recherche du dragon de Komodo

    Ce n'est pas souvent qu'on a une photo de nous avec tout notre bardât! Merci Didier

     

    19 au 25 mai – Flores : Labuan Bajo

    Nous arrivons à Labuan Bajo et découvrons que l’hôtel que nous avons réservé est un hôtel de luxe… avec piscine et vue sur toutes les petites îles au large, le coucher du soleil est absolument sublime… on profite à fond, cela fait 10 jours que nous prenons des douches à l’eau de mer et vidons les toilettes à la louche… vive le luxe!!!

     

    17 au 19 mai: A la recherche du dragon de Komodo

    17 au 19 mai: A la recherche du dragon de Komodo

    Ah, ces cumulonimbus tropicaux au coucher du soleil,

    17 au 19 mai: A la recherche du dragon de Komodo

    avec une petite bière fraîche à la main, ce n'est pas mal...

    Le soir, nous retournons à bord du bateau pour la soirée d’adieu, mais on doit pas être assez bourrés pour arriver à danser sur la musique indonésienne et Ana, initialement trop contente d’aller à une boum, s’est endormie 5 minutes après notre arrivée…

    17 au 19 mai: A la recherche du dragon de Komodo

    L'équipage nous fait sa petite danse synchro!

    Grosse journée. On salue les amis de navigation et on repart peu après dans notre joli bungalow.

    On passe 2 jours à organiser notre découverte de Flores et notre reprise de plongée après 7 ans d’arrêt. C’est drôle, on croise des amis de la croisière qui eux organisent leur plongée en 5 minutes, mais pour nous plonger, ça veut dire, trouver un bateau avec un tau pour être sûr de ne pas faire rôtir les enfants pendant les 2 heures de navigation jusqu’au site de plongée, trouver un équipage OK pour surveiller les enfants en train de snorkeler pendant que nous on plonge en dessous, et trouver un centre avec un matos OK et un instructeur sympa…. alors forcément ça prend du temps…

    Donc le 3ème jour : plongée!!!

    17 au 19 mai: A la recherche du dragon de Komodo

    17 au 19 mai: A la recherche du dragon de Komodo

     En fait on va se faire 3 plongées dans la journée, d’abord une remise à niveau, puis une plongée entrainés par un courant, puis une plongée sur un tombant absolument magnifique gorgé de poissons en tout genre et enfin une plongée dans un courant pour voir les raies mantas. Bilan: on s’est vraiment éclaté. On était un peu inquiet entre le matos, nos oreilles, les enfants, etc… et en fait, c’était génial. On a vu des coraux multicolores, des tortues, des requins, des gros poissons bizarroïdes à bosse, et une raie manta de loin… Notre petite tristesse, Florent ne l’a vue qu’à travers mes yeux mais à notre joie, les enfants ont snorkelé entourés d’un banc de raies en surface!!!! Ana a vu les tortues reprendre leur souffle et les mantas déployer leurs ailes à la surface!!!

    Au retour, on est rincés, crevés, un peu abasourdis et heureux!!!

    Le lendemain, c'est au tour d'Esteban de goûter à la joie de la plongée. Pour ses douze ans, nous lui avions promis un baptême.

    17 au 19 mai: A la recherche du dragon de Komodo

    17 au 19 mai: A la recherche du dragon de Komodo

    Gabriel attend le néo-plongeur

    17 au 19 mai: A la recherche du dragon de Komodo

    Il y a des endroits pires pour un baptême de plongée!!

    2 jours plus tard, nous partons à la découverte de Florès…


    1 commentaire
  •  25 mai : Labuan Bajuo – Ruteng

     Nous partons sous la pluie avec notre chauffeur Stanis, la vingtaine tout juste, conducteur tout doux, ne parlant pas un mot d’anglais. Heureusement notre papa linguiste fluent speaking en indonésien est là…

     

    26 mai au 2 juin: Découverte de Flores

    Flores est en majorité chrétienne car a été colonisée par les portugais

    Nous découvrons ainsi la campagne de Florès et notamment les rizières en forme de toile d'araignée.

     

    26 mai au 2 juin: Découverte de Flores

     

     

    26 mai au 2 juin: Découverte de Flores

    "Rice web fields"

     

    26 mai : Ruteng – Bajawa

    Il fait beau. On repart vers Bajawa et ses villages traditionnels.

    26 mai au 2 juin: Découverte de Flores

     

    Nous visitons ainsi le village de Bena, entouré de volcans. On se croirait au pays des papous… on n’en est pas loin en effet.

     

    26 mai au 2 juin: Découverte de Flores

     

     

    26 mai au 2 juin: Découverte de Flores

     

     

    26 mai au 2 juin: Découverte de Flores

    26 mai au 2 juin: Découverte de Flores

     

     

    27 mai : Bajawa – Riung

     On s’arrête sur le chemin dans des sources chaudes. En fait, c’est limite supportable sous ce climat… Florent et les enfants avaient préféré celles de Bolivie (on se permet déjà quelques comparaisons…). Mais c’est marrant, très familial. En fait, pour les habitants, c’est une grande baignoire. Et que je me lave les dents, le reste, et les vêtements et on bouffe et on rigole en famille!!!

     

    26 mai au 2 juin: Découverte de Flores

     

    On repart vers Riung et c’est là qu’on découvre ce que ça veut dire qu’une VRAIE ROUTE POURRIE et rouler à 10 km/h. Hallucinant! Heureusement le trajet est magnifique.

     

    26 mai au 2 juin: Découverte de Flores

     

     

    26 mai au 2 juin: Découverte de Flores

    C'est l'heure de la moisson du riz

    26 mai au 2 juin: Découverte de Flores

     

    On commençait à se dire qu’on arriverait à la nuit tombée et finalement non, le village de pêcheurs apparait… On est au bout du monde, en tout cas, probablement dans un des coins les plus isolés que nous aurons visités. Nous dormons dans un hôtel dirigé par une communauté religieuse catholique. Les chambres entourent un joli patio, ça fait du bien. A côté de l’hôtel se trouve un énorme groupe électrogène, pour alimenter tout le village…

     

    26 mai au 2 juin: Découverte de Flores

    Le village de pêcheurs

    26 mai au 2 juin: Découverte de Flores

    Encore une nouvelle copine...

      

    28 et 29 mai : Découverte du parc des 17 iles de Riung

    Autour de Riung se trouvent, en fait, 21 (et non 17??!!) petites iles paradisiaques, bordées de coraux.

    26 mai au 2 juin: Découverte de Flores

     

    26 mai au 2 juin: Découverte de Flores

    26 mai au 2 juin: Découverte de Flores

    On en découvrira 3 chaque jours, dont une habitée par des ENORMES chauves-souris qui s’y reposent durant le jour et la nuit partent sucer le sang des hommes… euh non pardon…manger des fruits sur Florès…

     

    26 mai au 2 juin: Découverte de Flores

     

    Sur le reste des îles ça sera baignade, snorkeling, poissons grillés et sable fin (et toujours pas mal d'ordures, snifff...)

     

    26 mai au 2 juin: Découverte de Flores

    26 mai au 2 juin: Découverte de Flores

     

    30 mai : Riung -Moni

    8 heures de trajets assez crevantes, en passant par la plage aux galets bleus…

     

    26 mai au 2 juin: Découverte de Flores

     

    pour arriver au pied du volcan KELIMUTU. Pour être honnête on pensait passer 3 jours dans un petit village au frais un peu en altitude et en fait, c’est un repaire de petits arnaqueurs. L’île de Flores est extrêmement pauvre et l’attrait du volcan a fait du petit  village de Moni une étape obligée avec du coup, un délire de prix des chambres, des repas, des chauffeurs, c’est n’importe quoi. C’est le seul endroit de toute l’Indonésie où l’on s’est senti un peu mal à l’aise…

     

    31 mai : “Ascension” du volcan Kelimutu

    Levés à 5h40, on saute dans la voiture, 45 minutes de trajet en voiture et 30 minutes d’ascension…ouf, ce fut dur… Bon ça nous suffisait amplement comme ascension, et le résultat était merveilleux. Sous les nuages encore colorés de roses, on a pu admirer les 3 lacs remplissant les cônes volcaniques du Kelimutu, ainsi que l’ensemble des formations volcaniques alentours…

     

    26 mai au 2 juin: Découverte de Flores

     

    On a poursuivi par une tentative de visite d’un marché qui en fait remballait toute sa marchandise puis la visite d’un village traditionnel. Dans la maison des cérémonies, l’héritière du chef du village nous a expliqué les règles de désignation du nouveau chef, et nous a aussi raconté sa vie à elle… pas facile…

     

    26 mai au 2 juin: Découverte de Flores

    Cette maison qui appartient au roi du village a plus de 500 ans

     

    Le soir, en partant dîner, nos voisins anglais habitant à Jakarta nous apprennent qu’un volcan de l’île de Sumbawa (située entre Bali et Florès) est entré en éruption, rejetant un nuage de cendres haut de 6 km. La compagnie aérienne Garuda, la seule afiliée à Sky Team (et au passage celle qui devait nous ramener à Bali) a annulé tous ses vols… Florent dit simplement “ eh bien, on a 14 jours pour rejoindre Jakarta et prendre notre vol pour l’Ile Maurice” et sifflote en partant dîner… moi, je suis sur mode “PAUSE”… il faut que je pense à respirer à nouveau… MAIS COMMENT ON VA RENTRER CHEZ NOUS????

    On en parle vaguement en se couchant… bah il va bien se passer quelque chose, ils doivent être habitués, blablablablabla… je suis toujours sur mode Pause…

     

    1er juin : Tentative de baignade et de promenade…

    On a vaguement essayé de s’occuper, en vain. Les sources chaudes ne nous disent pas, les chutes d’eau sont dégueu… Notre petite balade nous a quand même plongé dans la vie rurale indonésienne… et l’extrême misère… re-pas facile… ça fait réfléchir…

     

    2 juin: Moni Ende

    Petit passage à l'aéroport pour avoir des nouvelles... euh ben non, tous les vols fonctionnent… C’est à Gabriel de se mettre en mode “vibreur”… il tremble de partout en se demandant comment l’avion va traverser le NUAGE DE CENDRES….

    On retrouve enfin un hôtel qui ressemble à quelque chose et un resto aussi, après une semaine d’alternance Nasi Goreng/Mie Goreng (Riz frit/Nouilles frites).

     

    3 juin : Trajet  Ende (Flores) - Pemuteran (Nord de Bali)

    Je me réveille avec une conjonctivite de l’œil droit monstrueuse, oeil gonflé et fermé... mouais...

    Bon, allez direction l'aéroport... ça fait comment de traverser un nuage de cendres volcaniques ???

    Ben, en fait, on a beau chercher, on ne le voit  nulle part... Tant mieux.

    Arrivés à Denpasar (Bali), un chauffeur nous attend pour rejoindre Pemuteran au Nord... 5 heures de route.

    On arrive KO, mon œil me fait bien souffrir... mai je vois clair... oufff.

     


    2 commentaires
  •   3 au 7 juin : Bali Nord

    On passe 4 jours à Pemuteran, petite ville de pêcheur qui tend à se développer en station balnéaire de luxe. L'intérêt de ce village réside dans sa proximité avec l'île de Menjangan, haut lieu de la plongée sous marine.

     

    3 au 14 juin : Bali  Nord et Java Est

    Au loin, on aperçoit les volcans de Java.

     Une fois ma conjonctivite en voie de guérison, nous nous décidons à partir plonger. Comme d'habitude les enfants snorkelent pendant que nous plongeons. Notre instructeur est adorable et celui des enfants est une copie du "Burgonde" de Kaamelott (pour les  connaisseurs). Je suis juste morte de rire et je m'attends à le voir péter et vociférer dans l'eau turquoise... mais non, il est d'une extrême bienveillance avec les enfants, c'est adorable.

     

    3 au 14 juin : Bali  Nord et Java Est

    Les enfants ont la tête dans l'eau pour admirer les petits poissons.

    Nous nous régalons encore de 2 belles plongées, ce site est incomparable pour la variété de formes et de couleurs de ces coraux et de la "minuscule" vie marine qui s'y développe.

    Le lendemain nous partons pour Java.

    7 au 14 juin : Java Est et Jogjakarta

     Nous passons d'une île à l'autre en ferry... un peu glauque, entourés de camionneurs fatigués...

    3 au 14 juin : Bali  Nord et Java Est

     

    7 au 9 juin : Ketapang et le volcan Ijen

    Nous avons décidé de passer 2 nuits à Ketapang pour aller voir le volcan Ijen.

    3 au 14 juin : Bali  Nord et Java Est

    Dans l'hôtel, une école maternelle fait son spectacle de fin d'année.

    Cette visite est assez étonnante, on part en 4x4 à 5 heures du matin, pour une heure de route, puis (ce que 'on ignorait) on a 2 bonnes heures de randonnée bien raide pour arriver au cratère. Le sentiment d'étrangeté résulte d'un ensemble d'éléments : dans notre ascension, nous croisons tous les jeunes backpackers qui sont arrivés à minuit pour admirer la flamme bleue produite par les vapeurs de souffre et le lever de soleil, et au milieu de cette foule descendent les porteurs de souffre.

     

    3 au 14 juin : Bali  Nord et Java Est

    Ces hommes portent entre 70 et 90 kg de souffre dans des paniers en osier. La descente dure 1 heure, assez pentue et glissante, ils sont en bottes de caoutchouc, leur nuque et leurs épaules sont déformées et caleuses sous le poids de la charge. Un porteur m'accompagnera pendant toute la montée, me racontant le travail de ces hommes et aidant Chu Yao et Ana dans leur ascension.

    3 au 14 juin : Bali  Nord et Java Est

    3 au 14 juin : Bali  Nord et Java Est

    Et arrivés là haut... quel sentiment étonnant. Ces hommes descendent au milieu du nuage de vapeur de souffre, la roche est jaune, le fond du cratère est en partie occupé par un lac turquoise, des nuages se mêlent aux vapeurs de souffre et donne à ce site une dimension irréelle... et les hommes ressortent du cratère avec leur charge pendant que les touristes mitraillent la panorama et que quelques porteurs vendent des morceaux de roche soufrées sculptées en "Hello Kity"...

     3 au 14 juin : Bali  Nord et Java Est

    3 au 14 juin : Bali  Nord et Java Est

    3 au 14 juin : Bali  Nord et Java Est

     Les enfants marchent bien... ils savent que la piscine les attend...

    3 au 14 juin : Bali  Nord et Java Est

    Après l'effort, le réconfort...

     

    9 et 10 juin : Le volcan Bromo et trajet vers Jogjakarta

    Nous rejoignons le village de Cemoro Lawang pour être au pied du volcan Bromo. A notre arrivée, nous découvrons un site "lunaire", les 3 volcans se détachent arides sur fond de ciel étoilé limpide. Les arêtes des volcans se détachent nettement.

     

    3 au 14 juin : Bali  Nord et Java Est

     

    Le "lendemain", lever à 3h15 pour être "prêts" face au volcan Bromo pour le lever du soleil. En fait on arrive au site d'observation à 4h30, bien avant le lever du soleil, mais il y a tellement de monde que pour voir la vue il faut arriver encore plus tôt... délirant!!!

    ET voilà... sublime non?

     

    3 au 14 juin : Bali  Nord et Java Est

    Le petit "pêt" au dessus du volcan est une éruption... rassurant...

    3 au 14 juin : Bali  Nord et Java Est

    Et la fumée ci-dessus aussi...

    D'ailleurs, un peu plus tard dans la matinée, nous irons gambader gaiement au bord du cratère qui fume... mais quelle idée??? Tout le monde le fait alors... pourquoi pas nous?

    3 au 14 juin : Bali  Nord et Java Est

    Et voilà ce qu'il y a dedans... petits curieux!!!

    3 au 14 juin : Bali  Nord et Java Est

    En fait, l'ambiance sur le site est nettement moins "magique" que la veille au soir lors de notre arrivée... au pied du Bromo sont réunis les touristes, les 4x4, les chauffeurs, les chevaux, les guides, les vendeurs de "tout", etc... beaucoup moins intime... mais quand même incroyable!

    De retour à notre hôtel vers 9h, on prend un petit-dej, on refait nos sacs et on se prépare à 12 heures de route pour rejoindre Jogjakarta... balaise... On est tous KO, notre chauffeur est un brin fou du volant, mais on renonce à le calmer de peur de mettre finalement 20 heures, alors, on ferme les yeux et on essaie de dormir... et on arrive sains et saufs... oufffff.

    11 au 13 juin : Jogjakarta

    Jogjakarta est une ville très vivante, dynamique.

    Le centre ville entourant le palais du sultan, le quartier du Kraton est un enchevêtrement de ruelle, cour et petite place très "pittoresque".

    Suite à notre lever tardif, notre première tentative de visite de la ville est un échec, tous les sites ferment à 14 heures. On assistera quand même à un défilé des jeunes recrues de l'armée accompagnées par la fanfare. Les musiciens jouent et font des acrobaties avec le masque à gaz sur le nez sous une chaleur suffocante...

    Le lendemain nous partons visiter les 2 sites de Prambanan,

    3 au 14 juin : Bali  Nord et Java Est

    3 au 14 juin : Bali  Nord et Java Est

    Des écoliers doivent questionner des touristes pour pratiquer leur anglais, mais nous on est français!...

    3 au 14 juin : Bali  Nord et Java Est

    3 au 14 juin : Bali  Nord et Java Est

    et de Borobudur... magnifiques.

    3 au 14 juin : Bali  Nord et Java Est

    3 au 14 juin : Bali  Nord et Java Est

     

    On a même trouvé une petite copine pour nous montrer le chemin...

    3 au 14 juin : Bali  Nord et Java Est

    Ça pourrait être une nouvelle fable de Lafontaine: Le Lion et la mante.

    3 au 14 juin : Bali  Nord et Java Est

    Le lendemain, avant de prendre l'avion, nous arrivons quand même à visiter le palais du sultan. Ces gardes sont là pour surveiller, papoter et ... quoi d'autres déjà... rien en fait, ils regardent les touristes défiler...

    3 au 14 juin : Bali  Nord et Java Est

    On pensait ne jamais en venir à utiliser la force humaine pour nous véhiculer mais finalement, tant qu'à faire gagner de l'argent à un chauffeur, autant que ce soit un chauffeur de cyclo.

    3 au 14 juin : Bali  Nord et Java Est

    Dans quelques heures, nous nous envolons pour Jakarta et le lendemain pour l'Ile Maurice où nous attendent Christine et Bruno, nos amis de 2000, rencontrés grâce à Nathalie...


    2 commentaires
  • A l'aéroport de Mahébourg, nous attendent Christine et Bruno, que nous avions rencontrés en 2000 grâce à Nathalie et Niels, amis de Florent. A l'époque, Christine et Bruno nous avient accueillis sans réfléchir... et cette fois ci c'est toute notre tribu qu'ils hébergent à nouveau.

    Nous passons 10 jours à nous re-découvrir, avec beaucoup beaucoup d'émotions.

    Nous passons le premier week end à rencontrer 2 de leurs 3 enfants, accompagnés de leurs conjoints et enfants: Nicolas et Sabine (tiennent chacun un petit bébé dans leurs beras), leur soeur, Véronique habitant Toulouse.

    Louise, la fille de Nicolas et Magalie (à côté de Florent) est entre Esteban et Chu Yao.

     

    14 au 24 juin : L'Ile Maurice

     Le reste de la semaine sera très ... inactif:

    - faire les visas de Madagascar à Curepipe;

    - une petite visite chez l'ophtalmo pour moi, tout va bien,

    -un visite à Magalie et Louise à Moka, et un petit tour de cheval d'Ana,

     

    14 au 24 juin : L'Ile Maurice

    - nombreuses ballades sur la plage, dans un sens, puis dans l'autre,

    14 au 24 juin : L'Ile Maurice

    14 au 24 juin : L'Ile Maurice

    - goûter dans les rochers,

    14 au 24 juin : L'Ile Maurice

    - découverte du lagon en kayak...génial,

    14 au 24 juin : L'Ile Maurice

     

    14 au 24 juin : L'Ile Maurice

    14 au 24 juin : L'Ile Maurice

    - quelques petites séances de massage à Bellemare pour moi...

    Nous terminons par une soirée merveilleuse chez Christine et Bruno...Mais que la vie est belle!!!

    Peut être un jour pourrons nous vous rendre tout ce que vous nous avez offerts durant ces quelques jours.

    Merci du fond du coeur à vous et à Nathalie qui a permis cette belle rencontre.

    14 au 24 juin : L'Ile Maurice

     


    3 commentaires
  • Petit lexique malgache

    Bonjour (dans le Nord de Mada) : Mbolatsara

    Au revoir : Veloma

    Merci beaucoup : Misaotra betsaka

    Comment ça va? : Manao ahana?

    Comment t'appelles tu? : Iza no anaranao?

    (ne pas prononcer la dernière voyelle des mots malgaches)

    24 au 28 juin - Antananarivo et ses alentours

    Nous arrivons à Tana et sommes accueillis par Ernest et son beau 4x4 bleu, qui nous accompagneront pour une partie du voyage. Ernest nous amène d'abord chez Fanza à la Maison du Pyla, sur les conseils d'Hélène et Gildas. Nous sommes très émus de découvrir cette maison d'hôtes où ils ont passés des moments forts.

    Nous y faisons la connaissance de Fanza et de son fils Danny, ainsi que d'une famille adoptante adorable Emmanuelle, Yann et la petite Irène.

    Une dernière hôte nous fascine, Lindsay, originaire du Mississipi qui fait son doctorat sur les prédateurs des lémuriens géants et la recherche de la cause de leur disparition.

    25 juin - Balade dans Tana - Fête Nationale à Mada

    Sur les conseils de Fanza et Ernest, nous sommes très prudents dans la ville, mais nous ne sentons absolument aucune agressivité envers nous. Nous visitons la ville : 

    - le palais de la Reine : incendiée en 1995, il se trouve sur le lieu de naissance de la ville, en son point actuel le plus culminant. Arpès avoir chassé les tribus vazimbas, le roi Andrianjala, de la tribu mérita, s'installe sur le point le plus élevé du plateau, soit 1460 mètres d'altitude, et y construit un roba, place fortifiée. C'est là que sont réunies les tombes royales. La vue y est magnifique sur les environs de Tana, on y aperçoit entre autres le lac Anosy, en forme de coeur.

    24 juin au 28 juillet - Madagascar

     

    Palais de la Reine

     

    24 juin au 28 juillet - Madagascar

     

    Vue sur la ville basse

    - la ville moyenne et la ville basse, le Palais du Président et la place de l'Indépendance.

    24 juin au 28 juillet - Madagascar

     

    Palais du président le jour de la fête nat'

    Ce n'est pas facile de se diriger dans la ville, une entreprise chinoise à proposé d'acheter tous le métal que la population lui apporterait … toutes les plaques des rues et panneaux d'indication ont maintenant disparu. Nous tentons de prendre quelques petits escaliers dans la ville Haute pour rejoindre la ville Basse, mais nous nous perdons rapidement… on va suivre les rues… c'est plus sage.

    Nous déjeunons au restaurant le Sakamanga sous un écran géant diffusant le JT de Jean Pierre Pernaud…. Décalage… On ne parle que de la coupe du Monde...

    Le soir Fanza a acheté des "kits Lampion" que Florent et Yann s'évertuent à assembler. C'est le jour de la fête nationale et nous allons prudemment tous défiler dans l'avenue longeant la maison du Pyla avec les enfants. Les rues sont envahies de petits porteurs de lampions multicolores.

    24 juin au 28 juillet - Madagascar

    Nous savourons notre première THB (bière locale) sur le toit de la maison en admirant le feu d'artifice, les enfants sont aux anges, mais nous, on grelotte, c'est l'hiver à Tana et il fait 15 degré, on n'est plus habitué… Nous nous régalons enfin du festin que nous prépare chaque soir Fanza.

    24 juin au 28 juillet - Madagascar

    26 juin - Visite avec Ernest des 12 collines sacrées de l'Imérina

    Le roi Ralambo (1575-1615) unifie le pays et l'appelle Imerina Ambaniandro "le pays le plus élevé sous le soleil" qui restera toutefois divisé en quatre jusqu'à l'évènement du roi Andrianampoinimerinandriantsimitoviaminandriampanjantaka " le seigneur qui règne au coeur de l'Imerina" (pratique le nom… Imaginez sa mère : "Andrianampoinimerina-ndriantsimitoviaminandriampanjantaka … à table!!!" Il ne faut pas avoir 10 enfants!!!). Ce dernier décide d'épouser 12 femmes des 12 tribus adverses et les installe sur chacune des 12 collines entourant Tana pour leur rendre hommage, chacune dans son rova, place fortifiée.

    De ces 12 rovas il n'en reste qu'un, celui d'Ambohimanga. Il fut ensuite aménagé par Jean Laborde, colon français amoureux de la Reine Ranavalona I, véritable "dictatrice" parait-il,  et lui installa, à côté de la case de son époux le roi, un vrai petit palais moderne avec baignoire, lit à baldaquin, etc...

    24 juin au 28 juillet - Madagascar

     

    Palais du premier roi, modeste, non?

    24 juin au 28 juillet - Madagascar

     

    Et sa partie plus moderne pour la reine

    Nous visitons également le site d'un ancien rova dont il ne reste qu'une petite case-musée.

    24 juin au 28 juillet - Madagascar

    Nous rentrons ensuite à Tana et changeons de logement, la maison du Pyla étant complète pour la 3ème nuit. Nous dormons chez Aïna et c'est une de ces amies qui nous accueille, elle passe la soirée à nous inquiéter sur l'état des routes et nous traite d'inconscients d'essayer de rejoindre Mahajunga et Ambanja… on ne sait que penser… c'est plutôt stressant, on n'arrive pas à avoir d'info fiable mais Ernest ne semblait pas inquiet, on lui demandera demain...

    27 juin - Trajet Tana - parc d'Ankarafantsika

    Nous faisons la connaissance de Aïna, la propriétaire, qui nous raconte sa vie entre Mada et la France et nous sommes heureusement surpris de constater que, comme de nombreux malgaches, Aïna a choisi de rentrer au pays qu'elle espère un jour voir sortir de la corruption et se développer. Les malgaches sont bien courageux...

    Le trajet entre Tana et Ankaranafantsika est magnifique mais plus fatigant que prévu, il faudra que je les installe mieux pour le prochain trajet, Le 4x4 est confortable mais on 'a pas beaucoup de place, Chu Yao y arrive fatiguée.

    24 juin au 28 juillet - Madagascar

     

    Les paysages montrent bien la massive déforestation qu'a subi Madagascar transportant l'ile verte en ile rouge.

    24 juin au 28 juillet - Madagascar

    24 juin au 28 juillet - Madagascar

     

    Nous sommes hébergés sur le parc, en plein forêt, les bungalows sont face à un réserve d'oiseaux, face à un étang, et nous sommes entourés d'une vraie cacophonie.

    24 juin au 28 juillet - Madagascar

     

    Nous partons diner dans une gargotte sur le bord de la route déserte, avec nos frontales, en pleine nuit noire…. wouhhh….

     

    28 juin - Le parc d'Ankarafantsika

    Nous partons à la découverte du parc avec notre guide, Rassul, petit monsieur tout tranquille, fidèle au rythme de la vie malgache "mora mora" (doucement, doucement) comme on dit ici.

    Il s'avèrera un excellent guide et nous verrons avec lui les fameux lémuriens, de multiples oiseaux (paradis, cova, royal, pivert, etc…), des caméléons, des serpents, des tortues à soc et un faux-chat sauvage (prédateur numéro un des lémuriens!).

    24 juin au 28 juillet - Madagascar

    24 juin au 28 juillet - Madagascar

     

    Notre premier caméléon

    24 juin au 28 juillet - Madagascar

     

    Et nos premiers lémuriens

    Nous faisons avec lui une randonnée dans la savane malgache pour atteindre le Grand Lavaka, canyon résultat de l'érosion des eaux pluviales. Ses couleurs sont bien à l'image des 3 couleurs de Mada : le rouge de la terre, le vert de la nature et de l'espérance et le blanc du roi.

    24 juin au 28 juillet - Madagascar

    Pendant que "les filles" se reposent, les "hommes", accompagnés d'Ernest vont voir le match Brésil - Chili dans le local des scientifiques de la réserve… super ambiance!!!

    29-30 juin - Mahajunga

    24 juin au 28 juillet - Madagascar

     

    La région de Majunga est une des grandes régions productrices de riz à Mada

    24 juin au 28 juillet - Madagascar

     

    Le char à zébu est encore un moyen de locomotion très utilisé à Mada

    Nous arrivons un dimanche en fin de matinée et la ville semble endormie. Nous déjeunons dans un petit resto français, la Rotonde, plein de vazaha (touristes blancs) et déambulons dans une ville fantôme.

    24 juin au 28 juillet - Madagascar

     

    Ce resto du centre-ville n'a pas bougé depuis le départ des français!

     

     

     

    24 juin au 28 juillet - Madagascar

     

    Rare ville du monde où l'on voit encore des "rickshaws" à pied...

    24 juin au 28 juillet - Madagascar

     

    un petit air de notre fac de la Pitié Salpêtrière!

    24 juin au 28 juillet - Madagascar

     

    Le tuk-tuk à l'indienne est en train de supplanter la bonne vieille 4L ou citroën!

    En fin d'après midi nous allons admirer le Cirque rouge, vaste amphithéâtre naturel aux couleurs rouges, rehaussées par le coucher de soleil. Que la nature est belle!!! 

    24 juin au 28 juillet - Madagascar

    24 juin au 28 juillet - Madagascar

    Au retour, Ernest veut nous faire découvrir Mahajunga by night et c'est en effet une toute autre ville qui se montre à nous, une fois le soleil couché, la fraicheur revient et les vacanciers de Tana se promènent en famille sur le front de mer.

    Nous paressons le lendemain et profitons de la gastronomie locale… Ce soir c'est France - Nigeria avec andouillette moutarde-frites à la mi-temps, belle soirée!!

    24 juin au 28 juillet - Madagascar

     

    Le fameux baobab géant de Majunga

    1er juillet - Trajet Mahajunga - Ambanja… le fameux trajet terrible!!!

    En fait pas si terrible que ça… on s'attendait au pire mais la route vient d'être refaite. On a bien fait 12 heures de route, mais en parfait état… tout roule!!!

    24 juin au 28 juillet - Madagascar

    24 juin au 28 juillet - Madagascar

    24 juin au 28 juillet - Madagascar

    Le soir, après nous être installés l'hôtel Marrakech, nous ratons diner et les mecs regardent le match Argentine-Suisse au resto entourés de plein de fans!

     


    2 commentaires
  • 2 au 9 juillet - Nosy Komba

    Après quelques courses à Ambanja, on traverse les plantations de café et cacao, de ylang ylang (base de parfum), nous arrivons à Ankify pour prendre la navette qui nous amène sur l'île de Nosy Komba… oufff.

     

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

    Nosy Komba

     

    Nous arrivons au Floraly Komba chez Virginie et Xavier, où nous allons passer une semaine tous ensemble dans un joli bungalow.

     

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

    le bungalow

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

    Vue du lit!

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

    C'est bon de dormir...

     

    Durant une semaine, nos journées seront rythmées par 

    - le réveil avec le soleil et les baignades matinales avec les tortues de mer, le petit dèj face à la mer, repos et coucher de soleil face au bungalow...

     

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

    Caméléon chauvin...

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

    Petit dèj paradisiaque...

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

    En attendant le coucher de soleil

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

    Doudou se repose aussi, dur, dur de voyager!!

     

    - les jeux avec des amis de la Réunion, Patricia, Emmanuel, Victor et Héloïse,

     

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

     

    - les promenades au village où nous découvrons les artisanats malgaches, brodeuses, ébénistes, etc...

     

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

    Match de foot improvisé.

     

    - les cours de plongée d'Esteban qui obtient son OPEN WATER PADI, et les baptêmes de Gabriel et Chu Yao,

     

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

    Gabriel fait son baptême.

     

    - nos sorties plongée avec Pierre, Tony, Pompom et Karine,

    - les promenades dans la montagnes avec Madame Yvonne, petite grand mère malgache de 73 ans qui gambade pieds nus sur les sentiers en nous faisant découvrir les plantes, les lémuriens, les oiseaux, les graines pour faire les colliers et nous sensibilise aux besoins des îliens de la montagne,

     

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

    Madame Yvonne et ses enfants et petits-enfants

    - et les bons repas chez Claudia où nous savourons des crevettes sautées à l'aïl, du zébu, du poisson grillé et du riz coco-vanille… miam!!!

    Je m'initie avec Ana à la lessive au lavoir mais tout le monde est intimidé et personne ne me parle… grosse déception...

    Juste avant de partir je fais connaissance de Aïcha, jeune femme médecin récemment nommée au poste du dispensaire de Nosy Komba avec son mari infirmier… nous sommes heureuses de partager ensemble, j'espère que nous pourrons poursuivre nos échanges ultérieurement.

    C'est là aussi que la coupe du Monde des Bleus prend fin contre l'Allemagne… snifff!!!

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

    Bye bye Nosy Komba

     

    9 au 14 juillet - Croisière que le catamaran de Madavoile vers les iles Radama

    On se rapproche de la fin du voyage, et on a tenu le budget, alors on se fait une petite gâterie, 5 nuits à bord d'un catamaran avec le skipper Abas et le cuisinier Baba qui seront aux petits soins pour nous pendant toute la croisière… la grande classe! Je suis un peu gênée au début de ne rien faire mais je m'habitue vite et c'est un vrai régal.

     

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

    Kalife

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

    C'est le panard!

     

    9 juillet - départ de Nosy Komba

    Premier mouillage à la baie des russes où nous sommes accueillis dans la baie par les dauphins au moment où nous mouillons, tout le monde est bien tenté de se jeter à l'eau mais nous ne sommes pas assez rapides…

     

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

     

    La baie est magnifique, elle tient son nom d'une flotte russe qui y aurait fait escale en attendant de rejoindre l'océan indien pour une bataille contre les japonais, bataille qui fut une défaite écrasante pour les russes. Il en reste un fort en ruine. 

     

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

    Entrée de l'immense baie des russes

     

    10 juillet - Nosy Iranja

     

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

     

    Nous découvrons  la sublime Nosy Iranja, sa mer turquoise, ses tortues, et sa langue de sable reliant la grande et la petite île, c'est absolument magnifique.

     

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

     

    La vue est éblouissante du haut du promontoire de l'île. C'est d'ailleurs là que se trouve MA maison … de rêve...

     

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

    MA maison et son phare

     

     

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

    Vue de MA maison...

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

    Festival de couleurs!! Vue de MA maison, bis...

     

    Après un départ mouvementé, nous rejoignons Nosy Kalacagora, où nous sommes encore une fois accueillis par des dauphins. Nous sautons du bateau pour rejoindre la plage et découvrons une guest house laissée à la surveillance de quelques pêcheurs. De nombreuses guest houses de plage sont ainsi désertées cette année en raison de la mauvaise publicité faite sur Mada par la diplomatie française...

    11 juillet - Nosy Antany Mora

    Après une nuit venteuse, pluvieuse et donc agitée, nous repartons vers Nosy Antany Mora. Nous visitons le village avec Abas, passons un moment à regarder les enfants jouer au foot sur la plage, partageons un peu. 

     

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

    Ce soir carpaccio de poisson grâce à Abas et Baba...

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

    Suivi d'une carpe rouge au four!!!!!

     

    12 juillet  - Nosy Ovy

    Abas nous dépose sur une magnifique plage de sable rouge, nous nous promenons dans le village, atteignons une ancienne maison dite "du chinois", autrefois occupée par un commerçant en ylang ylang.

     

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

     

     

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

     

    Nous mouillons dans la petite anse de Baramahamay, absolument charmante.

     

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

     

    13 juillet - Nosy Antsoa

     

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

     

    Nous visitons le village de pêcheurs de la baie. C'est étonnant de voir la différence avec les villages précédents non touristiques et non reliés par la route. Un ancien habitant de ce dernier village habite maintenant "en ville" et s'est débrouillé pour équiper son village d'un puits en dur, de sanitaire, d'une école et d'une bibliothèque et a sensibilisé les habitants à l'hygiène et au "traitement" des déchets. On voit nettement la différence par rapport aux autres villages. L'isolement et le dénuement de tous ces pêcheurs nous a beaucoup touché lors de nos visites. Mais la priorité est à l'hygiène avant même de penser soins ou médicaments.

     

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

     

    Nous naviguons ensuite jusqu'à Nosy Antsoa, l'ile aux lémuriens, et en effet des lémuriens attirés par des bananes nous sautent dessus de tous les arbres avoisinants…c'est un peu "trop" pour nous mais Ana est ravie.

     

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

     

    Nous naviguons ensuite au large de Nosy Iranja et du pain de sucre Nosy Kivinjy avant de rejoindre Nosy Komba à la voile, merveilleuse dernière nav'...

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

     

    2 juillet au 13 juillet: Madagascar, deuxième partie

    Dernier coucher de soleil flamboyant

     

    Durant ces 5 jours, Abas et Baba nous auront chouchoutés. Ana et Baba sont inséparables, il doit tout savoir de notre vie tant Ana est une pipelette… elle passe ses journées dans la cuisine pour vérifier qu'il va bien lui préparer ses "légendaires" crêpes au chocolat!!! Nous sommes complètement repus. Nous nous sommes régalés de ses petites salades de crudités, de ses carpaccios de poisson tout frais pêché, de crevettes curry et autres spécialités. Ana attend encore que Baba lui pêche du zébu… en vain...


    1 commentaire
  • 14 juillet - Retour à terre vers Le parc d'Ankarana

    Ernest, notre premier chauffeur, ne pouvant nous récupérer si loin de Tana, nous a aidés à trouver un transport pour rejoindre Diego Suarez. Nous attendons donc notre camionnette rouge conduite par Diny, à côté du port d'Ankify. Mais la fierté malgache ne lui permet pas de nous avouer qu'il ne connait pas le point de rendez vous et on attendra un petit moment à côté de nos sacs...

    Il arrive enfin et nous quittons Abas, Baba et les vagues pour retrouver la route et ses nids de poule. Quelques 5 heures plus tard nous arrivons au parc d'Ankarana, et nous nous installons rapidement Chez Goulam avant de partir randonner dans la foulée vers les Tsingy grises avec notre guide  Elthino, super bavard et pas très conscient que la nuit tombe tôt ici. Nous faisons la dernière heure de retour en pleine nuit noire…

     

    13 au 28 juillet: Madagascar: d'Ankarana à Diego Suarez et la Mer d'Emeraude

    13 au 28 juillet: Madagascar: d'Ankarana à Diego Suarez et la Mer d'Emeraude

    13 au 28 juillet: Madagascar: d'Ankarana à Diego Suarez et la Mer d'Emeraude

     

    Le guide du routard nous a juste prévenu de nous méfier des scorpions, et cela tombe bien il y a en a un qui nous attend gentiment sur le mur de notre bungalow!!! Sympa non?

    Après cette grosse journée, on s'écroule comme des masses malgré les petites bêtes...

    15 juillet - La montagne d'Ambre

     

    13 au 28 juillet: Madagascar: d'Ankarana à Diego Suarez et la Mer d'Emeraude

    Jour de marché, la vieille Peugeot a les reins solides!!!

     Sur la route pour rejoindre Diego Suarez nous nous arrêtons pour randonner à la montagne d'Ambre et c'est avec Blandine que nous découvrons 

    - les caméléons de 2 cm et caméléons licorne

    13 au 28 juillet: Madagascar: d'Ankarana à Diego Suarez et la Mer d'Emeraude

    13 au 28 juillet: Madagascar: d'Ankarana à Diego Suarez et la Mer d'Emeraude

    A chacun son mini-caméléon...

    13 au 28 juillet: Madagascar: d'Ankarana à Diego Suarez et la Mer d'Emeraude

    Caméléon licorne

    - les geckos qui se fondent dans les arbres,

    13 au 28 juillet: Madagascar: d'Ankarana à Diego Suarez et la Mer d'Emeraude

    Le camouflage va jusqu'à reproduire le lichen des arbres, hallucinant!!!

    - la belle forêt tropicale, 

    13 au 28 juillet: Madagascar: d'Ankarana à Diego Suarez et la Mer d'Emeraude

    Liane balançoire que ne renierait pas Tarzan!

    13 au 28 juillet: Madagascar: d'Ankarana à Diego Suarez et la Mer d'Emeraude

    Cet arbre paraît être fait en corde!

    13 au 28 juillet: Madagascar: d'Ankarana à Diego Suarez et la Mer d'Emeraude

    - les cascades….

    13 au 28 juillet: Madagascar: d'Ankarana à Diego Suarez et la Mer d'Emeraude

     

    le tout sous la pluie… cool zen.

    Nous rejoignons ensuite Diego Suarez après ces 2 jours de route pourrie…

    15 au 20 juillet - Glande à la Perle de la Baie, dominant la baie de Diego Suarez

    Notre pension fait face à la sublime baie de Diego Suarez, seconde plus grande baie du monde après celle de Rio, si si c'est vrai!?

     

    13 au 28 juillet: Madagascar: d'Ankarana à Diego Suarez et la Mer d'Emeraude

     

    On fait des razzias à l'excellente boulangerie du Grand Hôtel, on s'empiffre de crevettes, poisson, zébu aux resto la Bodega et au Melville, on bouquine à l'Alliance française et on partage avec Mélanie, Steven, Juvet et son fils Ismaël à la Perle de la Baie. 

    13 au 28 juillet: Madagascar: d'Ankarana à Diego Suarez et la Mer d'Emeraude

    Ancienne Halle construite sur les plans d'un certain Eiffel...

    13 au 28 juillet: Madagascar: d'Ankarana à Diego Suarez et la Mer d'Emeraude

    13 au 28 juillet: Madagascar: d'Ankarana à Diego Suarez et la Mer d'Emeraude

    Notre ami gecko vert et rouge fluo (camouflage raté!)

    Le dernier jour, on se bouge quand même pour faire la magnifique promenade des 3 baies qui longe la Baie de Sakalava, des Dunes et des Pigeons pour arriver à Ramena où nous ponctuons notre balade par un bon repas dans la gargotte Chez Martha.

    13 au 28 juillet: Madagascar: d'Ankarana à Diego Suarez et la Mer d'Emeraude

    13 au 28 juillet: Madagascar: d'Ankarana à Diego Suarez et la Mer d'Emeraude

    13 au 28 juillet: Madagascar: d'Ankarana à Diego Suarez et la Mer d'Emeraude

    Belle plage, ancien lieu de villégiature abandonné de l'époque coloniale

    J'en profite pour (enfin) oser demander à ces femmes-fleurs de les prendre en photos, je n'ai pas osé jusqu'à présent et je suis éblouie par leur joli maquillage typique de la région du nord de Mada.

    13 au 28 juillet: Madagascar: d'Ankarana à Diego Suarez et la Mer d'Emeraude

     

    Nous avons beaucoup aimé cette grand ville aux vestiges coloniaux, animée et venteuse.

    13 au 28 juillet: Madagascar: d'Ankarana à Diego Suarez et la Mer d'Emeraude

     

    13 au 28 juillet: Madagascar: d'Ankarana à Diego Suarez et la Mer d'Emeraude

    La fameuse 4L jaune, taxi officiel de Mada est en voie de disparition!

     

    20 au 28 juillet - Kite à Babaomby sur la Mer d'Emeraude

    Nous terminerons ce séjour en beauté dans un camp de Kite et planche à voile, où nous dormons dans des tentes africaines grand luxe.

    13 au 28 juillet: Madagascar: d'Ankarana à Diego Suarez et la Mer d'Emeraude

    Notre tente

    L'ambiance est intime car l'endroit n'est accessible que difficilement par la mer et loin de tout village, mais c'est l'occasion d'être tranquille en famille. 

    13 au 28 juillet: Madagascar: d'Ankarana à Diego Suarez et la Mer d'Emeraude

    Babaomby face à la mer d'Emeraude et des îlots Diego et Suarez

    13 au 28 juillet: Madagascar: d'Ankarana à Diego Suarez et la Mer d'Emeraude

    Florent, Esteban et moi perfectionnons notre Kite et Florent ses water-starts en planche, avec nos 4 moniteurs de Marco, Angelo, Abdu et Jean.

    13 au 28 juillet: Madagascar: d'Ankarana à Diego Suarez et la Mer d'Emeraude

     Premiers bords de Vanessa

    14 au 28 juillet: Madagascar: d'Ankarana à Diego Suarez et la Mer d'Emeraude

    puis d'Esteban

    13 au 28 juillet: Madagascar: d'Ankarana à Diego Suarez et la Mer d'Emeraude

     Et de Florent

    14 au 28 juillet: Madagascar: d'Ankarana à Diego Suarez et la Mer d'Emeraude

    Paradis de la planche aussi!!

    14 au 28 juillet: Madagascar: d'Ankarana à Diego Suarez et la Mer d'Emeraude

     Merci à vous 4 pour vos bons conseils

    Gabriel, Chu Yao et Ana perfectionnent leur chasse aux coquillages, château de sable, construction en légo et deviennent inséparables d'Aurélio, le fils d'Angelo.

     

    14 au 28 juillet: Madagascar: d'Ankarana à Diego Suarez et la Mer d'Emeraude

    L'équipe de la pension : Angelo, Paulette, Annie, Jean-Noël et les autres sont aussi aux petits soins avec nous. Nous passons une semaine dynamique levés et couchés avec le soleil, aidés par quelques caïpirinhas, partagées avec Sylvie et les autres kitesurfeurs attirés par ce site magnifique Sébastien, Mario, Sandrine...

     

    28 juillet - Retour direct jusqu'à Paris sans passer par la case Tana

    Notre retour vers Paris sera précipité par l'annulation de notre vol du 30 juillet par Air Madagascar.

    Florent et moi sommes très déçus de ne pouvoir passer nos 2 derniers jours à Tana où nous avions prévu de parrainer un enfant d'un orphelinat et de faire provisions d'artisanats malgaches pour les amis et familles… mais bon, c'est la vie. On a dû choisir, dans la précipitation, entre rentrer le 28 ou le 1 er août. Florent était sensé reprendre le boulot le 1er et on n'a pas osé prendre le risque alors nous voilà...

    On arrive le 29 à Roissy, pas vraiment partis dans la tête, les jambes sont bien en France mais les rêves restés quelque part sur le chemin...

    Nous sommes immensément heureux de ramener nos petits sains et saufs dans leur nid et de vous retrouver tous, mais il nous faudra sans doute quelques temps pour atterrir...

     

    14 au 28 juillet: Madagascar: d'Ankarana à Diego Suarez et la Mer d'Emeraude

    346 jours séparent ces deux photos!!!

    14 au 28 juillet: Madagascar: d'Ankarana à Diego Suarez et la Mer d'Emeraude

     

     


    3 commentaires
  • Au retour de notre premier voyage en avril 2001, nous avions listé les endroits ou moments où nous nous étions sentis les Rois du Monde...

    Pour mille raisons (et 4 petites entre autres…), ce voyage fut bien différent du premier et la liste est plus difficile à établir car nos instants de félicité sont ceux partagés avec vous:

    Ariel, Marta, Clara, Madame Chastenay, Denis, Françoise, Sylvie Galarneau, Jacquie, Ludo, Juliette, Quentin, Marie, Marie-Jo , Lavanya, Charlotte, Stéphane, Edgar, Hyppolite, Luz, André, Genevière , Josselin, Léa, Lucie, Jean, Danny, Josée et Théo, Guénola, Salomon, Raphael , Thomas, Desdeneidge, Serguei, Johanna, Rémi, Bia, Claire, Marcio, Davy et ses parents, Père Lauro, Denielson, Laura et Jasper, Tom, Silvia, Peter, Sacha, David, Orlane, Clément, Jules et Mathéo, Didier, Heloïsa, Chloé, Bianca, Agathe, Marion, Chad, Valéry, Cynthia, Loïc, Alban, Maïwenn, Appolline, Malo et Mériadec, Isabelle et sa famille, Jessica, Clara, Petr et leurs enfants, Drew, Ximena, Isadora, Lucas, Charlotte, Renzie, Elliot, Priscilla Tangerine, Vivian, Ahn, Thuyen, Silvia, Santiago et Adriana, Olaf et Sabina, Hartmurt et Simia, The Stolian Band, Noddle, Cong, Philippe, Rapytha, Khemra et Sovann, Naven, Jean-Yves et Phear, Felicity, Ciara, Nigel et Sid, Andrew, Gaelle, Cédric, Geneviève, Theophile, Hippolyte, Cyprien et Chanou, Raphaelle et sa famille, Thierry, Christina et Ange, Nonna et Bapu, Pramod, Patrick, Amrita et son frère, Catherine et Sébastien, Brian et le team des toilettes sèches, l’équipe du Wild Palms, la serveuse au sari couleur abricot, l’équipe de Windermere, Sandra et Allen, Jean-Christian, Melissa et Mia, Ocean, Guillaume, Anne, Martin et Thimotée, Julien, Agnès, Sophie et Jean, Sarah, Antoine, Eliot et Jules, Ivy et Diane, Wu Li Ping, les jeunes femmes hollandaises de Xian, Vince, Pauline, Victor et Elise, Capucine, Henri et Mael, Sarah, Claudine et Paolo, l’équipe du bateau de Perama, Sandra, Didier, Jérôme et Nicolas, Christine et Darryl, Sarah et Christoph, Shan Lung, Pol, Joe et son amie, Intan, Staniss, L’équipe de l’hotel de Riung, Alexander et Sokoh, le moniteur de plongée de Pemuteran et le burgonde, l’équipe du Vivia restaurant, Christine et Bruno et toute la famille Espitalier Noel, Fanja, Aïna, Ernest, Virginie et Xavier, Pierre, Antoine, Pompom et Karine, Ana Patricia, Emmanuel, Victoir et Héloïse, Madame Yvonne, Ornella et Jacky, Aïcha, Abas et Baba, Rassul, Elthino et Blandine, Mélanie, Steven, Juvet et Ismael, les proprio de la Bodega, Angelo, Marco, Jean, Abdu et Aurélio, Paulette, Annie et Jean-Noël, Sylvie, Sébastien, Mario et Sandrine, Mathis, ainsi que ceux que j’aurais pu omettre de citer et tous les autres qui nous ont "coachés" avant pendant et sans doute après  le voyage …

    Que nous ayons longuement échangé ou que nous nous soyons brièvement croisés, vous avez laissé une empreinte dans nos vies...

     

    Nous espérons conserver un lien avec vous tous, et en construire un dans l'avenir avec deux petits enfants que nous avons décidé de parrainer :

    - une petite fille Meedhu à Puthenthope, grâce à Patrick et son association

    - et un petit garçon ou fille à Antananarivo, grâce à Sissi, Hélène et Gildas et leur association.

     

    Cette année fut bien riche par ces rencontres et par ce que notre famille a appris sur elle-même.

    Merci aux amis et aux anges qui ont bien veillé sur les enfants pendant cette année.

    Merci à Roger, Nonna et Bapu, Moum et Lubé, nos banquiers préférés qui nous ont permis de boucler la boucle...

     

    Et que la fête continue!!!!!!

     


    votre commentaire