• 2 novembre au 12 novembre: Le Minas Gerais

    2 novembre

     

    Je rêvais de découvrir cette région réputée pour son climat tempéré, ses paysages, son architecture et sa nourriture… plein de bonnes raisons… Nous n’avions pu la visiter lors de notre premier voyage et cela restait un regret…

     

    Donc nous voilà à 7h du mat à Belo Horizonte… en fait presque … à l’aéroport à 40 km de là... avec une voiture de location et un (presque) GPS… le luxe pour nous.

     

    On entasse tout le monde et tous les sacs et nous voilà partis… à la recherche d’un Hôtel… (2ème bug de l’organisation!). Après des fausses routes et des hésitations on atterrit à l’Hôtel Ibis du centre ville, super bien situé et finalement bon marché.

     

    2 novembre au 12 novembre: Le Minas Gerais

    On comate toute la journée, complètement déphasée, avant de se lancer à la recherche d’un resto abordable… totalement introuvable en centre ville. On se partage une pizza à 6 …pas de petit magasin en vue … on a FAIM!!!!! Bon, ben y a plus qu’ à attendre le petit dej du lendemain… En attendant on fait un petit tour dans le centre de Belo Horizonte et on tourne en rond… pas très efficaces.

     

     3 novembre

     

    Le lendemain, nous avons rendez vous avec Serguem et Deisoneide , rencontrés aux Lençois près de San Luis, pour déjeuner dans leur restaurant. Mais en fait à notre plus grande surprise et notre plus grand bonheur, ils nous accueillent chez eux et nous régalent de la cuisine du Minas Gerais, nous discutons avec plaisir avec leur fille Kamila, tous bien repus…

     

    2 novembre au 12 novembre: Le Minas Gerais

     

    Ils nous emmènent ensuite dans le quartier de Pampulha , plutot privilégié, où se trouvent plusieurs batiments construits par l’architecte Niemeyer .

     

    2 novembre au 12 novembre: Le Minas Gerais

    Ayant demandé à passer par une épicerie pour acheter notre diner favori (céréales-Yop-bananes), on se retrouve tous chez… Carrefour… pour le plus grand plaisir de Florent!!! J’y aurais passé des heures… mais bon… j’ai promis… juste des céréales… bouh…

     

     4 novembre

     

    Lundi, on s’apprêtait à visiter le musée sur l'Histoire du Minas Gerais en face de notre hotel, quand on réalise qu'on est lundi... dommage. Alors on refait un tour de la place centrale et on aterrit dans une exposition sur l'écrivain Fernando Sabino... très très émouvante, malheureusement peu traduit... ou je n'ai pas trouvé...

     

    2 novembre au 12 novembre: Le Minas Gerais

    "Dans la littérature, comme dans la nature, rien ne crée ni se perd, tout se transforme"

     

    Et finalement on part pour le Minas... et les environs de Brumadinho.   On arrive dans une pousada entourée de rivières et petites chutes d'eau dans laquelle les enfants se régalent...

     

    5 novembre - Inhotim, une de nos plus belles découvertes ...

     

    2 novembre au 12 novembre: Le Minas Gerais

    Inhotim n'est pas un musée  comme un autre... c'est un musée d'art moderne avec 19 galeries et plus de 20 créations en plein air au sein d'un jardin sublime, dans un site montagne superbe.... le rêve.

    Pour mon plus grand bonheur (mais quand même après menaces....), les enfants ont été absolument géniaux de 9h30 à 16h30, ils ont galopé dans le site, aussi éblouis que nous, ce fut juste le bonheur...

     

     

    2 novembre au 12 novembre: Le Minas Gerais

     

     

    2 novembre au 12 novembre: Le Minas Gerais

    Reflets

    2 novembre au 12 novembre: Le Minas Gerais

    kaleidoscope de Chu Yao

     

     

    6 novembre - Ecole : No comment....

     

    2 novembre au 12 novembre: Le Minas Gerais

    Non ce n'est pas le banc de la cours de récré mais un des nombreux bancs d'Inhotim

     

    7 novembre - LE STUPIDE GPS

     

    J'hésite encore à parler de cette journée tant elle fut bouleversante.... par la colère de Florent... si rare qu'elle inquiète...

    Donc nous devions faire le trajet de Brumadinho jusqu'au Santuario de Caraça, un monastère perdu dans les montagnes, au sein d'un parc national, à 1 heure de Belo Horizonte... autrement dit 2h30 de voiture....

    C'était sans compter sur notre stupide GPS qui non seulement a décidé de nous faire passer par les chemins montagneux de terre mais en plus nous à lâcher en pleine nature... oups... envolé.... Genre t'es sur la bonne route, puis trente seconde après, ben là tu n'y es plus, nananananère et débrouille-toi!!! Dans notre chance, il ne pleuvit pas (encore) car sinon, on y aurait passé la nuit....

     

     

    2 novembre au 12 novembre: Le Minas Gerais

     

     

    Bref, on arrive sain et sauf à Caraça, nous logeons dans une petite maison à la porte bleue, devant un petit lac. Il pleut mais on est bien, enfin le calme, la sécurité... et nous allons diner à 6h30 dans le réfectoire, grand salle majestueuse aux tablées en bois vieillis, sentant la cire, entourés des portraits des prêtres en chef successifs.... depuis 200 ans....

     

    Et puis sur le chemin de notre chambre... on passe devant l'église, je m'y glisse furtivement. Il y a une dizaine de personnes. Je souffle. C'est serein, ça fait du bien. Et puis, une gentil monsieur s'approche de moi et me demande en brésilien si je peux participer à la messe. Euh...non... je suis juste là pour souffler, me recueillir un peu, peut être faire une petite prière car on est sain et sauf... enfin, je ne sais pas trop mais de toute façon je suis bien incapable de le dire... car je ne parle pas brésilien et je suis trop crevée... Et puis le gentil monsieur me demande dans un français parfait d'où je viens et si je veux rester pour la messe. Oui je peux. Non je ne veux pas déranger. Non ça ne va pas durer longtemps, on est tous crevés mais on va pouvoir tenir 30 minutes... Alors la tribu des tortues se regroupe et on assite à la messe, on chante, on se lève, on s'asseoit, on écoute ....  et on est bien, on se sent bien là tous les 6. On se fait de gros bisous parce qu'on est bien là tous les 6, devant le gentil monsieur qui a mis sa soutane et a mené la messe. On a compris qu'il parlait de tolérance et ça nous va bien....

    Et cette rencontre va s'enrichir des suivantes. Le Padre Lauro nous a entouré de douce bienveillance pendant 2 jours.

    Ce monastère qui n'accueille plus de moines maintenant a longtemps servi de séminaire et collège. il est maintenant connu comme Parc national et accueillle les familles le week end pour ses cascades et promenades, et la nuit.... pour la venue du loup qui vient manger une gamèle de viande devant la porte. Une famille de loup occupe un très large territoire et alternativement le mâle et la femelle viennent s'y régaler et en ramener pour leurs petits.

    Mais ce soir il pleut, pas de loup, alors on profite des pop corn et du thé, et de la discussion avec les Père Lauro et un couple de hollandais adorables Laura et Jasper, et d'un autre brésilien francophone Denilson. On est un peu dans une bulle bienveillante après tout ce stress.... C'est tout bon. On va bien dormir....

     

    8 novembre

     

    2 novembre au 12 novembre: Le Minas Gerais

     

    Il pleut moins, on prend un bon petit dej et on part se balader vers la cascade.

     

     

    2 novembre au 12 novembre: Le Minas Gerais

    Même pas froid!! Bon, ben vous avez tous vu comme je suis très habillée.... Merci Florent...

     

     

    2 novembre au 12 novembre: Le Minas Gerais

    Et le soir, de nouveau, on mange, on chante, on se recueille, on gloutonne des pop corn et du thé .... et on attend le loup... 1 heure... 2 heures... 2 heures 30... Loup y es tu? Nooooon.... je mets ma culotte..... je mets mon caleçon.... je mets ma chemise... je mets....

    Bon... en attendant, on regarde nos pieds et oups.... gentille petite bébète....

    2 novembre au 12 novembre: Le Minas Gerais

    On n'a pas vu le loup mais une petite "mygalounette", que c'est mignon, non?

     Et on recommence... je mets ma chemise....

    Le père Lauro nous aide un peu " Guara... guara... ven aqui guara", il appelle le loup à table....

    Nos amis Laura et Jaspar, adorable couple hollandais, veillent eux aussi ....

    Je mets mon pantalon... je mets....

    Bon ben euh nous... on va mettre notre pyjama....et on est allé se coucher vers 22h30... et le loup à mis ses bottes et est sorti à 23h30...

    Alors, vous serez d'accord, entre vous et nous, si on ne le dit à personne, on pourrait presque dire qu'on l'a vu nous aussi, arriver de loin, avec sa démarche légère, monter les marches, s'approcher de la gamèle et ... tout baffrer...

    Donc, on va dire, qu'ON L'A VU, ou comme dit le Père Lauro, qu'on l'a mérité... donc voici  LE LOUP!!!

     

    2 novembre au 12 novembre: Le Minas Gerais

    THE Loup, il est très gentil paraît-il, mais qu'il a de grandes dents!!!!! (photo de Laura et Jasper)

     9 novembre - Ouro preto

    Le lendemain, on se refait une petite promenade au soleil cette fois. Le site est enchanteur. On est entouré d'une multitude d'oiseaux et de papillons multicolores. Les montagnes forment un cirque autour de nous....

    Et on a presque vu le loup...

    On quitte le Père Lauro à regrets et on se dirige vers Ouro Preto...

    2 novembre au 12 novembre: Le Minas Gerais

     

    2 novembre au 12 novembre: Le Minas Gerais

    On a pris ces photos juste avant de réaliser qu'on avait oublié le tél portable de Florent au Monastère.... oups!!!! Et pour nous, il est carrément indispensable... Donc stress, on cherche partout, on appelle le monastère et heureusement on arrive à joindre de le Père Lauro qui nous promet de faire ce qu'il peut...

    10 novembre - Un petit reviens-y

    Et le lendemain - merci Père Lauro - il nous appelle pour dire qu'il l'a retrouvé et qu'on peut retourner le chercher...ouffffffff.... ça parait ridicule, mais on a si peu de matériel, on pourrait s'en passer mais cela nous sauve souvent...

    Donc on fait un petit retour au Monastère, on discute avec le Père Lauro et on va se baigner dans de nouvelles cascades - toboggans...

     

    2 novembre au 12 novembre: Le Minas Gerais

    La patrouille des éléphants... Tombera, tombera pas???

     Merci Père Lauro et à très bientôt...

     

    2 novembre au 12 novembre: Le Minas Gerais

    Avec le père Lauro

     Nous rentrons à Ouro Preto le soir de la victoire de l'équipe de foot de Cruzeiro du Minas Gerais et la ville explose sous les pétards... On ne vas pas trop trainer pour aller diner. On est soulagé après le stress de la veille...

    11 et 12 novembre - Tiradentes

    2 novembre au 12 novembre: Le Minas Gerais

    Nous passons 2 jours à Tiradentes dans une pousada qui ressemble davantage à une ferme qu'à un hôtel: un cheval se promène en liberté dans le jardin, il y a des oies, canards, poissons, un superbe toucan au bec orange passe devant notre chambre. Et puis piscine pour les enfants et billard pour les grands ; Florent met la pâtée au proprio (jeune avocat bodybuildé...)...à la 1ère manche.... (La chance du nul... euh... du débutant)

    2 novembre au 12 novembre: Le Minas Gerais

    Nous nous sentons bien dans cette petite ville qui ressemble à un village de poupées, remplie de jolies églises recouvertes d'or, cette petite ville est regroupe de nombreux antiquaires.

    Notre ami Mario devait nous y retrouver mais finalement on le verra plus tard.

     

    2 novembre au 12 novembre: Le Minas Gerais

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Francois Lorillard
    Mercredi 27 Novembre 2013 à 11:32

    Presque un mois sans mise à jour, on commençait à avoir très faim de vos nouvelles, on les attends comme vous avez attendus le loup :)

    Chu Yao a de gros bisous de la part d'Elisa

    Bonne route  à toute la famille

    2
    nico de noumea
    Vendredi 29 Novembre 2013 à 11:54

    Nous suivons vos aventures et elles sont formidables .Les voyages sont des moments enrichissants et formateurs pour les petits et les grands.....On vous comprend !

    3
    fr. Capron-Manieux
    Dimanche 1er Décembre 2013 à 01:44

    Vous etes trop beaux tous, et je suis vos peregrinations avec envie et plaisir. J'etais moi aussi impatient de savoir ou vous en etiez. Un mois sans nouvelles c'est trop long... Je comprends toutefois que se mettre devant son clavier pour reprendre votre journal doit etre difficile avec toutes ces distractions. Ana a deja changee depuis votre passage a NY,  Que de beaux souvenirs elle aura plus tard.. Je vous embrasse tous tres fort, Francois



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :